MENU

Waga 3000


Buy on iTunes!Buy on Amazon!Buy on BandCamp!

Le projet est né de la rencontre de deux MC’s burkinabè, Art Melody et Joey Le Soldat, avec le beatmaker français DJ Form.

Le nom du groupe est une référence au projet Ouaga 2000, un quartier d’habitation luxueux où convergent l’élite et les hommes d’affaires de toute l’Afrique de l’Ouest, à quelques pas à peine des quartiers pauvres de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso.

Mêlant avec audace musique électronique et hip hop, rétrofuturiste, Waga 3000 traite surtout de la jeunesse des quartiers de Ouaga, lasse de vivre au jour le jour sans perspectives, enlisée dans la pauvreté, la corruption et la violence.

Les deux rappeurs de Waga 3000, en rappant sur ces beats électroniques, souhaitent aussi montrer qu’ils ne sont pas prisonniers de leur culture, et que, comme tout artiste, ils peuvent porter leur héritage (la musique Warba) tout en se projetant dans la musique contemporaine. Les vocaux, enregistrés à Ouagadougou en l’espace de deux jours, reflètent l’urgence d’une situation critique en Afrique, et le désir de changement de la jeunesse.

Sans réelle couverture médiatique, les deux rappeurs de Waga 3000 sont devenus les porte-paroles de l’intégralité des jeunes, étudiants, petits commerçants, fermiers, et artistes du Burkina, fin prêts à “rester forts et braves”, comme le suggère le premier morceau de l’album.

Précédents posts sur Waga 3000:

[catlist id=1649 date=yes excerpt=yes thumbnails=yes template=default]

 

on avril 10 | by