MENU

Inspiring: Baaba Maal for Playing For Change

octobre 15, 2013 Comments (2) Views: 2320 Aminata Wassidjé Traoré, Mali, Tamala

Aminata Wassidjé Traoré – « Tamala »


Aminata Wassidjé Traoré est une voix montante au Mali. Tamala est son premier album, enregistré à Bamako entre 2000 et 2008. Née à Diré, près de la ville légendaire de Tombouctou, Ami a grandi dans le riche bouillon culturel du Nord Mali. Originaire d’une famille Songhai, Ami commence à chanter enfant, sa musique, comme l’environnement qui a entouré son enfance à Diré, incorpore des cultures et des traditions variées. Sur Tamala, un album qu’elle a créé elle-même avec l’aide de l’artiste Mamadou Kelly et de l’arrangeur Baba Simaga, elle chante en Songhai et en Tamasheq.

Alors que le nord du Mali souffre des répercussions de conflits religieux et ethniques, Tamala envoie un message de réconciliation et d’inclusion. Ami a foi en l’idée que les gens peuvent travailler ensemble à la recherche d’une solution, elle perçoit le vaste potentiel de la diversité du Nord Mali. Aller vivre plus au sud à Bamako, la capitale, ne lui a pas seulement permis de progresser en tant que musicienne, assistant des artistes renommés comme Baba SalahKhaira Arby et Afel Bocoum, cela a également fait progresser sa vision d’un Mali divers et connecté.

Tamala est considéré au Mali comme étant un album tradi-moderne : il est ancré dans la tradition musicale du nord, arrangée de façon contemporaine. Il a été conçu localement, pour une audience malienne, et brille d’une simplicité subtile. Cet album marque aussi la première collaboration entre le Studio Mali de Paul Chandler et Akwaaba Music.

Paul a monté Studio Mali comme label et entreprise de management d’artistes, et il a travaillé avec des musiciens légendaires comme Afel Bocoum, Vieux Farka Touré, Baba Salah, Andra KouyatéSamba Touré et plus récemment sur l’album de Mamdou Kelly Adibar. Paul a également fondé i4africa.org, une ONG dont l’objectif est de préserver la musique traditionnelle et de fournir une formation artistique à la jeunesse pauvre et précaire du Mali.

Disponible sur iTunes | Bandcamp | Amazon | Deezer

Quelques mots sur les différents titres :

Tamala : l’histoire des familles Maiga et Toué, et de la façon dont elles ont résolu leurs conflits pour vivre en paix. Ça narre l’histoire de la façon dont les deux familles ont développé leur « cousinage » et sont devenues cousines.

Afrique : c’est une chanson qui en appelle à l’unité des Africains, à travailler avec et non contre les autres, pour la paix et le progrès.

Un jour : un couple amoureux l’un de l’autre mais dont les parents de la femme refusent qu’ils soient ensemble. Le jeune homme a de nombreuses questions et craintes, et la jeune femme lui assure qu’un jour tout va marcher et qu’ils seront ensemble.

Tamasheq : À Diré nous avons tout. Il y a de nombreux groupes ethniques différents à Diré, de nombreuses grandes choses : de grands professeurs, guérisseurs et de merveilleuses familles. Les jeunes gens doivent s’en rendre compte et rester ici.

Alfouleila: Toujours être franc et honnête avec les autres. Si tu es honnête et franc, tu auras tout ce dont tu as besoin. Tout vient à temps à qui est bon et pieux.

Senkou: Sabotage. Se moquer de quelqu’un qui possède moins est mauvais, souviens-toi, c’est Dieu qui donne et lui qui reprend.

Takamba: Le Nord a besoin de tant de choses. Les gens qui causent des problèmes viennent du Nord. Pourquoi créent-ils des problèmes en détruisant leur pays ? Il n’y a pas de routes, le Nord est sous-développé. Le Nord a besoin de tout, tout ce qui a été commencé a été arrêté.

Do Fa Fa: La chanson porte sur le fait d’avoir une famille et des relations fortes entre frères et sœurs. Les membres d’une famille devraient toujours être là les uns pour les autres. Les frères et les sœurs devraient toujours aider à résoudre les problèmes des autres.

Tags: , , , , , ,