MENU

Carlos Lamartine – Historias da Casa Velha

Buy on iTunes!Listen on Spotify!Listen on Deezer!Buy on Amazon!Buy on emusic!Listen on Soundcloud!Buy on BandCamp!

Histórias da Casa Velha est une collection de titres sortis en Angola, la plupart durant les années menant à l’indépendance de 1975. Dans les années 60 et 70 Carlos Lamartine était l’une des voix les plus importants de la lutte contre les portugais, et cette collection met en lumière les difficultés et victoires rencontrées par le mouvement dont il était membre. Lamartine joue de la semba, un genre typiquement angolais enraciné dans des rythmes traditionnels de carnaval: kilpanga, rebita, kazukuta et kabetula. Dans la semba, la plus grande partie du rythme n’est pas portée par les batteries, mais par les guitares, ce qui permet de construire des accords plus complexes, certains d’entre eux empruntés au riche héritage mélodique du Portugal. La Semba et la Samba brésilienne partagent des racines communes, quand bien même aucune ne dérive de l’autre: les deux apparaissent sous leur forme actuelle au début du 20ème siècle, à une période où les échanges entre Brésil et Angola étaient très limités. Les deux mots viennent cependant de la langue Kimbundu, et tous deux sont à la racine des rythmes actuels d’Angola et de RDC.

Cette collection reflète l’originalité et la diversité rythmique de la musique angolaise, tout comme ses racines politiques et sociales d’avant l’indépendance. Derrière chacun de ces titres il y a une tradition et l’acceptation tacite d’une histoire troublée. Mais au delà du fatalisme traditionnel, ces titres parlent aussi d’espoir et de la lutte continuelle de l’Angola pour la liberté. Les temps ont changé, tout particulièrement en Angola, cependant cette musique et son message demeure intemporel et universel.

Carlos Lamartine débute sa carrière lorsqu’il rejoint entre 1956 et 1958 le groupe du pianiste Sousa Júnior. Il co-fonde ensuite avec Bonga le groupe Kissuela. Après sa dissolution, il passe brièvement par Os Mulogues do Ritmo en tant que joueur de tambour et choriste. Vers 1965 Lamartine est chanteur solo dans les plus importants orchestres de Luanda. En 1970 il devient le chanteur solo d’Os Aguias Reais, un groupe considéré comme l’un des meilleurs de son temps. De 1973 à 1977, il continue d’être chanteur solo, entouré du fameux orchestre Os Merengues, mené par Carlitos Vieira Días, fils de Carlos Vieira Días, fondateur de Ngola Ritmos, le groupe qui a pavé le chemin pour la semba politique dans les années 50. Histórias da Casa Velha est sorti en Angola, avec le soutien du ministère angolais de la culture. Il est disponible pour la première fois dans le monde entier, dans cette version remasterisée.

Précédents posts sur Carlos Lamartine:

  • Chop Our Music – 2 year Anniversary Super Release! janvier 1, 2011 Difficile à croire, mais ça ne fait pourtant que 2 ans depuis notre première sortie mondiale Akwaaba wo Africa. Tellement de choses se sont passées depuis ! Deux douzaines de sorties qui couvrent un éventail allant du Highlife nigérian au griot gambien joueur de kora, du Kuduro angolais à la Salsa béninoise…Nous avons eu le plaisir ...
  • Batida – Bazuka (hint at Carlos Lamartine) janvier 22, 2010 (Approximate BBRAVE vs Google translation from www.radiofazuma.com): Dive into the archives of the RTP hand-picked historic archival footage, added some contemporary images we collected, and footage from our documentary « E Dreda Ser Angolano ». Lots ...
  • Listen to Carlos Lamartine’s Histórias da Casa Velha novembre 13, 2009
  • Afropop likes Carlos Lamartine & semba! septembre 15, 2009 Banning Eyre of Afropop wrote up a very, very instructive piece on Carlos Lamartine’s album Histórias da Casa Velha, and about Angolan semba and its general significance in Angolan culture and history.
  • « What can I say apart from utter fantastic » – Undomundo! septembre 13, 2009 It seems they like Carlos Lamartine’s album ;p Who’s they? undomondo.com, a very nice blog based in Turkey who feature all kinds of music, and have featured some of our releases in the past, in particular Mamou Sidibé here and there. Check them out, always on point + loads of freebies!!
  • 08/18 WW: Carlos Lamartine juillet 6, 2009 To balance out our kuduro release, Akwaaba Sem Transporte, here is a beautiful collection of Carlos Lamartine’s recordings, from the mid 1960s til 1975. He was a member of several bands, including Os Aguias Reais, and was backed up by some of Luanda’s best conjuntos: Os Merengues, African Show. The album comes out August 18 on ...
  • Stacks of Angolan 45s, or what’s left of them… mai 15, 2009 It’s time for an update: We’ve been in Angola for 2 weeks now, meeting many musicians both old and new, and mesmerized by the diversity of music here. What strikes us most is the newer kuduro, which stands somewhere between hip hop, techno and traditional African drumming. You can hear a sample and read more ...
  • Akwaaba meets Carlos Lamartine (Angola) mars 13, 2009 Akwaaba meets Carlos Lamartine from Akwaaba Music on Vimeo.

on avril 30 | by